Archives pour la catégorie Soupes

Bouillabaisse à la Mumu… ou Cabillaud poché au bouillon de crevettes !

Voici une recette légère… légère… légèèèère… et très goûteuse ! si, si les 2 sont possibles !!

C’est une sorte de « Bouillabaisse à la Mumu… » si j’ose dire… mais c’est loin d’être une bouillabaisse, qu’on soit bien d’accord !! ok ? que personne ne me jette la marmite à la figure ok ??!! c’est un bouillon dans lequel on fait pocher du poisson… mais ce bouillon est délicieux, simple à réaliser, et il vous offre un plat génial au final !! si si… génial… le mot n’est pas trop fort ! 😉 C’est une recette pour les jours où l’on mange des crevettes à la mayonnaise ou en sauce… Ici, on ne va être intéressé que pas les carapaces et têtes des crevettes… On ne jette rien !

Lire la suite Bouillabaisse à la Mumu… ou Cabillaud poché au bouillon de crevettes !

Finale du Concours de Soupes en Ribambelle 2017… avec mon « Velouté de courgettes au citron confit et gingembre frais… »

Voilà… Hier était le grand soir 🙂 … la finale à Châteaurenard… j’avais préparé 10 litres de ma soupe qui avait été « coup de cœur » à Maillane le 2 décembre 2016. 

15 villes des Bouches du Rhône et du Vaucluse participent au concours : sortie-47614-resize

Châteaurenard, St Rémy de Provence, St Etienne du Grés, Châteauneuf du Pape, Courthèzon, Morières les Avignon, Bédarride, Caderousse, Le Pontet, Roquemaure, Jonquières, Monteux et Entraigues sur la Sorgue. Morières présentait un concurrent adulte et un concurrent enfant, une petite fille de 6,5 ans, toute choupette, qui avait préparé une soupe de butternut.

La dégustation se fait à l’aveugle.. chaque soupe porte seulement un numéro.

finale2
Soupières électriques

La mienne portait la n°7. Le jury ne connait ni le nom de la soupe, ni sa composition, ni la ville représentée.

Les critères de notation sont simples : noter de 1 à 3 les soupes : 1 = j’aime ; 2 = j’aime moyen ; 3 = j’aime pas. Puis il y a un comptage et la soupe qui a le plus de 1 est le « coup de cœur ».  

Le jury était composé d’une dizaine de personnes membres de l’association

michel-meissonnier
Chef Meissonnier.


des  » Soupes en Ribambelle « , de personnalités locales et présidé par
le chef cuisinier Michel MEISSONNIER, Maître ouvrier de France.
Avant d’annoncer le résultat, le Chef Meissonnier a commenté les soupes, disant qu’elles étaient toutes beaucoup plus travaillées que les autres années et que la n° 7 et la n° 14 auraient pu être mise à sa carte !
et la 7 c’était la mienne !!! ( petit moment de joie intérieure pour moi où mon cœur a fait la ola dans ma poitrine 😀  )

Je n’ai pas été le « coup de cœur » de la Finale… mais ce fut une bien jolie soirée et une belle expérience. C’est Châteaurenard qui gagne pour la 2ème année consécutive avec « une soupe de poule en crème d’asperge tandoori de dinde caramélisés ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un merci tout particulier à Jean-Luc, Anne et Manu, Vérane et Christian, dont la présence fut un joli soutien et sans qui la soirée aurait été beaucoup moins drôle et sympa… 😉

Un grand merci à Julien du Panier Mistral, qui a sélectionné, pour moi, avec attention de très beaux produits d’une grande fraîcheur. Qui est Julien ? on clique : ici

Voici ma recette… aux saveurs délicatement citronnées et au parfum raffiné du gingembre frais… onctueuse grâce à la crème et au parmesan… 

Velouté de courgettes au citron confit et gingembre frais…

Ingrédients :

  • 1 kg de courgettes
  • 6 belles gousses d’ail
  • 2 oignons
  • 3/4 de citron confit
  • 1 litre d’eau
  • 2 cubes de bouillon de légumes
  • 20 cl de crème liquide
  • 50 g de parmesan râpé
  • 2 cm de gingembre frais râpé
  • huile d’olive
  • sel et poivre…

Préparation : 

  1. Éplucher et hacher finement les gousses d’ail et les oignons.

    soupe3
    Écorces de citron confit en dés.
  2. Éplucher (une bande sur deux) les courgettes et les couper en rondelles.
  3. Couper l’écorce du citron confit en petits dés, et râper 1,5 à 2 cm de gingembre frais.
  4. Mettre 2 C à soupe d’huile d’olive dans le fond d’une marmite, chauffer et y faire cuire 5 min sans faire colorer l’ail et les oignons ainsi que le gingembre râpé.
  5. Ajouter les courgettes et le citron confit et laisser suer à nouveau quelques minutes, saler poivrer.soupe1
  6. Verser le litre d’eau et mettre les 2 cubes de bouillon de légumes.
  7. Porter à ébullition, puis réduire le feu et cuire 30 min doucement.
  8. Mixer le tout finement.
  9. Ajouter la crème et le parmesan.
  10. Rectifier l’assaisonnement selon votre gout en salant, poivrant et ajoutant du gingembre frais…
  11. Servir bien chaud…

* * * Laissez moi un commentaire si vous réalisez cette recette, parce que cela me fera plaisir et pour me dire ce que vous en pensez… ou simplement pour papoter 😉 * * *

Festival des soupes en ribambelle 2016

Le festival des soupes en Ribambelle regroupe 14 communes du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône. Chaque commune organise, avec l’association du Festival des soupes en Ribambelle, le concours local dont sort vainqueur une soupe qui représentera la ville lors de la finale.

Le 2 décembre dernier j’ai donc participé à ce festival, à Maillane, avec 5 autres jeunes femmes, et nous avons toutes proposé d’excellentes soupes … Soupes : courge au lait de coco, courge à l’ail, potimarron, fenouil froid etc…

C’était une super soirée… échanges, partages, rencontres entre cuisinières mais aussi avec le public venu déguster les soupes !!! car ouiii… le public déguste toutes les soupes aussi… j’en avais fait 6 litres…

Le jury était constitué d’un pâtissier, d’un traiteur, de Gabriel un jeune garçon du village âgé de 11 ans qui a un bien joli palais (le fils d’Emmanuelle), et de 2 membres de l’association du Festival des soupes en Ribambelle…

Les soupes sont toutes disposées sur une table et portent uniquement un numéro.

15310601_10209138430031532_1859915555_n
Dégustation de ma soupe par le jury…

La dégustation se fait à l’aveugle, c’est à dire que le jury ne connait pas la constitution de la recette, ni le nom de la soupe, ni qui l’a réalisée… ils goûtent… puis se retirent pour délibérer…

Pendant ce temps, « les soupières », comme nous appellent avec affection les membres de l’association, nous goûtons les différentes soupes. Ce moment est un temps d’échange très sympa entre cuisinières, où l’on raconte sa recette, son appréciation, ses préférences… On papote cuisine quoi !!!

Puis le public est invité à venir goûter chaque soupe !

Toutes à notre poste, louche en main, bien droites derrière notre marmite, nous remplissons les bols tendus par un public venu nombreux et gourmand. Je propose de goûter avant de dire de quoi est composé ma soupe car je sais que ses saveurs sont particulières… Les propositions de compositions sont un florilège d’idées pour de futures soupes !! mais personne ne trouve ni la courgette, ni le gingembre frais et encore moins le citron confit ou le parmesan ! mais tous l’apprécient et j’ai bien repéré  un jeune homme qui est venu remplir son bol plusieurs fois avec un petit sourire gourmand ! si si j’ai bien vu ! Le fond des marmites arrive bien vite et nous voilà toutes à sec… il ne reste plus rien !

Le jury revient pour le verdict final , et…

Ooohh joie et surprise… ma soupe a emporté toutes les papilles du jury qui n’a pas trouvé sa composition non plus… mais penche avec certitude pour un velouté de cresson aux champignons ! et nooOoon… ma soupe est un Velouté de courgettes, citron confit et gingembre frais !

15310317_10209138427151460_1496189723_n
Avec Joël SUPPO, Maire de Maillane (et ami 😉 )
Un merci tout particulier à Gérard pour ses conseils et à Manu et Jean-Luc qui ont été mes goûteurs patients lors de l’après-midi de préparation de la soupe et qui ont supporté mes insatisfactions et inquiétudes multiples ! 😉 Oui, je sais, je suis pénible !!!

Je prends donc la succession de Josyane RICHARD, gagnante 2015 à Maillane et dans 3 semaines, ce sera la grande finale, à Châteaurenard. Je devrai refaire la même soupe évidemment… cette fois : 9 litres car « on attend prés de 300 personnes » m’a t’on dit… gloupssss… ça rigole pas !!

Donc rendez-vous le samedi 11 février 2017, à 18h30, dans la salle du gymnase, stade Pierre de Coubertin, à Châteaurenard…

Je vous dévoilerai ma recette détaillée après… pour l’instant, je vous propose une photo des ingrédients…

15750064_10209402292427927_392091137_n
Les ingrédients de ma recette… pour les quantités et détails techniques… il faudra attendre un tout petit peu 😉

Pour lire l’Article sur la finale du 11 février 2017 cliquer : ici

Soupe de flocons d’avoine

Alors, aujourd’hui… je ne sais pas trop comment vous annoncer la chose !!! Je vous propose une recette de soupe fort simple et… heu… pas trèèèès jolie… pas trèèèès fin gourmet pour tout vous dire…mais !  car il y a évidemment un MAIS… mais elle est une sorte de potion magique ! en tous cas c’est comme cela que  » Muttie « , ma grand-maman Suisse-allemande, la présentait à mes cousins et moi ( Cédric, si tu passes par là, prépares tu la fameuse soupe de Grand maman à tes enfants ? 😉 !

C’est le remède idéal lors d’une gastro-entérite… lors d’embarras gastriques, de lendemain de réveillon, lors d’une crise de foie etc… ( faut que je vous explique, que le foie ne fait jamais de crise, hein ?! c’est une fausse formulation… c’est un problème d’indigestion, pas de foie qui se met en colère et se roule par terre en tapant des pieds, ok ? bon, je reviens à ma soupe…) … Muttie poussait l’indication de la potion magique aux coups de froid, rhume, grippe et tout le reste… « ça soigne tout ! » disait-elle…

Je valide l’indication concernant les problèmes digestifs ! face à une gastro et un problème de digestion, cette soupe est très efficace ! Elle hydrate, elle combat les diarrhées et ballonnements, elle apaise tout le tube digestif, et elle nourrit le « malade » puisque l’avoine est une céréale donc un sucre lent…

Nous voilà à la bonne période de l’année pour vous donner le secret de la Potion Magique de Muttie !

Pour 1 personne :

  • 50 cl d’eau
  • 1/2 cube de bouillon de bœuf ou poule
  • 3 C à soupe de flocon d’avoine (vous pouvez en mettre plus si vous voulez un résultat plus épais)

Préparation :

  1. Mettre  à bouillir l’eau avec le demi bouillon cube de votre choix. C’est pour donner du goût. Ne pas saler l’eau, le bouillon s’en charge.
  2. A ébullition retirer la casserole du feu et mettre les flocons d’avoine, puis remettre sur le feu et cuire 7 à 10 min. à petits bouillons… et c’est prêt ! On ajoute les flocons en dehors du feu car il y a un risque de débordement à ce moment là si la casserole bout fortement sur votre cuisinière… ce serait dommage de finir la soirée à faire du ménage !
  3. verser dans un bol et servir chaud…
soupe-davoine
Soupe de flocons d’avoine de Muttie…

Gustativement parlant j’ai des souvenirs d’enfance pas top mais vous connaissez les enfants, ça n’aime jamais rien et surtout si c’est une soupe et de surcroît de couleur marron !… Hors dernièrement, j’ai refait la potion magique et c’était meilleur que dans mes souvenirs finalement… et c’est efficace ! Donc n’hésitez pas…